Maupassant, Guy de, Schriftsteller (1850-1893).

Eigenhändiger Brief mit Unterschrift "Guy de Maupassant". Rouen, 6. VI. 1883 (Poststempel), 8°. 2 1/2 Seiten. Doppelblatt. Mit eigenh. und frankiertem Umschlag.

Nicht vorrätig

Beschreibung

An “Madame Louise Monney chez M. Guy de Maupassant Etretat Seine Inférieure” über Umbaupläne an seinem Landhaus in Etretat und sein baldiges Eintreffen dort: “D’abord il est impossible d’agrandir la fénètre existante qui se trouve comprise entre duex traverses du bateau. On ne l’a pu même faire plus large à cause de cela. Je ne demande pas mieux, par exemple que de faire ouvrir une autre fenètre de l’autre côté, un peu plus sur l’avant afin qu’elle ne se trouve pas au dessus des pieds du lit. Mais je crains que cela ne rende bien froide cette chambre. Vous vous trouvez en ce moment à Étretat pendant une période de chaleurs comme on n’en a pas deux en dix ans, nous aurons ensuite pendant trois mois le vent de mer si violent qu’on n’ose pas percer de fenêtres du côté où il vient. C’est là ce qui m’avait empeché a faire und fenetre de ce cotè […] Vous recevrez demain, à mon nom, une glace ancienne. Faites la déballer par le menuisier devant témoins pour vous assurer qu’elle n’a pas été cassée en route. J’arriverai samedi, mais je ne sais encore à quelle heure […]” – Maupassant errichtete sich ab 1882 im Ort seiner Kindheit, dem Seebad Étretat in der Normandie das Sommerhaus “La Guillette” auf einem Familiengrundstück. Dort verbrachte er 15 Jahre, feierte Feste, beendete seinen Roman “Bel ami” und baute mehrfach um. Er schrieb über Étretat in “Le Gaulois” vom 27. August 1880. In dem Haus befindet sich heute eine Maupassant-Gedenkstätte.