Velde, Henry van der, Architekt, Designer (1863-1957).

Eigenhändiger Brief mit Unterschrift Wassenaar, 12. II. 1926, Gr.-4°. 4 Seiten. Gedruckter Briefkopf.

Nicht vorrätig

Beschreibung

Sehr schöner und langer Brief an seine Tochter Hélène, genannt “Puppie”, nach einem Vortrag in der Kunstabteilung des Brüsseler Hauses des Volkes, für den er anscheinend nicht vorbereitet war: “[…] En attendant le train sur le quai il m’était venu 2 ou 3 idées fondamentales que je devais introduire dans mon texte; ci à fur ci à mesure que nous avancions d’autres idées me venaient que j’avais du mal à classer. Et pourtant, lundi soir devant un public de choix j’ai donné une bonne conférence. Mémé [seine Frau Maria] était venue à Bruxelles lundi soir. Nous sommes rentrés mardi soir tous les deux enrhumés. Moi je suis resté debout et j’ai repris le travail […]. Tu me disais […] que le Dr Hahn comptait se rendre en été en vacances au bord de la mer. Il pourrait fort bien séjourner simplement dans l’île de Texel. À l’ouest, sur la côte, il existe un endroit qui s’appelle de Koog […]. Personnellement j’ai rarement été impressionné par le paysage autant que dans cette île. Et pourtant il n’y a rien – à peine quelques arbres. Mais tous les aspects y sont synthétiques et élémentaires […] On dirait l’Engadine descendue au niveau de la Mer ! L’air y est clair et toutes les choses y sont précises comme sur les plateaux des Alpes […]”. – Hélène van de Velde (1899-1935) behielt ihren Kosenamen “Puppie” auch als Erwachsene. 1923 heiratete sie Joachim von Schinckel, den Sohn einer vermögenden Hamburger Bankiersfamilie und Kunden ihres Vaters. Über diese Verbindung, so hoffte Maria “Mémé” van de Velde in den Niederlanden, sollten die Kontakte nach Deutschland erhalten bleiben. 1928 baute Henry van de Velde für seine Tochter und deren Ehemann eine Villa in Hamburg-Blankenese.